Archives de catégorie : 1 – Painting

Mixed media Painting and haiku, a happy garden

Lively marigolds
The sweet shadow of a girl
A happy garden
Kolomon Moser’s painting, the marigolds, stroke me deeply. He had painted joy.
This week-end, I wanted to pay him a smiling tribute.
An old drawing pad with a few streaks of paint, japanese paper, 4 colors. And to go further in the game, I immersed in the background the silhouette of the very pretty girl of café Procope

Des soucis joyeux
L’ombre claire d’une jolie fille
Un jardin heureux
J’ai été frappée par ce tableau, les soucis de Kolomon Moser. La joie peinte.
Ce week-end, j’ai voulu lui rendre un hommage souriant.
Un vieux carton à dessein avec quelques traces de peinture, du papier japonais, 4 couleurs. Et pour aller plus join dans le jeu, j’ai noyé dans le fond la solhouette de la très jolie fille du café Procope.

 

Moonlight – Mixed media painting – Clair de lune

A new version of the very pretty girl of café Procope inspired by a poem of Verlaine

Moonlight

Your soul is like a landscape fantasy,
Where masks and Bergamasks, in charming wise,
Strum lutes and dance, just a bit sad to be
Hidden beneath their fanciful disguise.

 Singing in minor mode of life’s largesse
And all-victorious love, they yet seem quite
Reluctant to believe their happiness,
And their song mingles with the pale moonlight,

The calm, pale moonlight, whose sad beauty, beaming,
Sets the birds softly dreaming in the trees,
And makes the marbled fountains, gushing, streaming—
Slender jet-fountains—sob their ecstasies.

TRANSLATED BY NORMAN R. SHAPIRO

Clair de lune

Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L’amour vainqueur et la vie opportune,
Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d’extase les jets d’eau,
Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres.

Spooky, painting, grey haiku – Sinistre, peinture et haïku sur le gris

All things melt in grey
Sky, clouds, lake waters and spring
My feelings follow

Yesterday, my mood was grey. So I decided to finish this painting inspired by the « énervés de Jumièges »,  the superb shore of Geneva’s lake and Mary Shelley who lived there for a while and wrote  Frankenstein.

Tout fond dans le gris
Ciel, nuages, eaux du lac, printemps
Mon humeur aussi

Hier, mon humeur était grise. Alors, j’ai décidé de finir cette toile inspirée des énervés de Jumièges, de la superbe rive du lac Léman et de Mary Shelley qui vécut là quelque temps et y écrivit Frankenstein.

A kiss born out of a flower, un baiser né d’une fleur – Mixed media

I painted a series of « nymphea noir » inspired by the novel of Michel Bussi. But that book drove me also to paint a series of kisses. This is the first one. The kiss born out of a flower.

J’ai peint une série de « nymphea noir » inspiré du roman de Michel Bussi. Mais ce livre m’a aussi poussée à peindre une série de baisers. Le premier « un baiser né d’une fleur.

Mixed media 30 cmx30cm – Octobre 2014

dsc_0343