Peinture d’urgence, Ai Weiwei, Emergency painting, haiku

Ai Weiwei, peinture, acrylique et collages sur carton

Je voulais peindre un petit hommage à Ai Weiwei sur un mode futile en m’inspirant d’une de ses oeuvres. Et j’ai fini par peindre son portrait avec frénésie.

Le matin suivant, réveillée un peu trop tôt, je n’ai pu retrouver le sommeil à cause d’un oiseau qui chantait avec trop d’enthousiasme et un haïku m’est venu à l’esprit qui convient bien à la situation d’Ai Weiwei

C’est encore la nuit
Tais toi donc, grande gueule d’oiseau
Il faut dormir

I wanted to paint a tribute to Ai Weiwei, something very light, a bit futile. And I ended painting his portrait with frenzy.

The following morning, I woke up early and could not get back to sleep because of an overenthusiastic bird and wrote this haiku which suits Weiwei’situation

Night is not finished
Hush, hush, hush big brawling bird
Sleep is required

Ai Weiwei, gros plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *